Fini les paiements de péréquation liés au pétrole!

Ezra LevantRebel Commander
 

rien-billboard-shariaoil-final-01.jpg

Ezra-cutthemoff-thumbnail.JPG


Le maire libéral de Montréal, Denis Coderre, demande que la proposition de faire passer le pipeline Énergie Est au Québec soit bloquée.

Il s’agit d’un projet d’infrastructure de 15,7 milliards de dollars, montant qui représente seulement les coûts de construction. La construction de ce pipeline vise à transporter du pétrole éthique canadien pour alimenter les raffineries canadiennes de l’Est du pays, afin de remplacer le pétrole conflictuel étranger que le Canada importe maintenant de l’OPEP. Même en tenant compte des prix du pétrole en vigueur aujourd’hui, il s’agit d’un montant de 10 milliards de dollars par année.

Mais Coderre n’accorde aucune importance à cela, puisqu’au moment où ces lignes sont rédigées, le Québec reçoit des paiements de péréquation de 10 milliards par année qui proviennent en partie de l’industrie pétrolière de l’Alberta et de la Saskatchewan.

Coderre et les autres libéraux du Québec profitent déjà de l’industrie pétrolière du Canada pendant que l’Ouest fait le travail. L’Ouest a subventionné les libéraux du Québec pendant longtemps. C’est pourquoi la majorité des libéraux du Québec ont eu la brillante idée de taire cette réalité pour ne pas gâcher une situation avantageuse. Mais pas Coderre. En plus de menacer de bloquer le pipeline, il s’est également mis à lancer des insultes sur Twitter en faisant une crise à propos de l’Ouest du Canada et en se moquant des habitants de cette partie du pays, particulièrement ceux de la Saskatchewan.

Eh bien, il a retenu l’attention de l’Ouest. Depuis, des milliers d’habitants de l’Alberta et de la Saskatchewan ont signé une pétition pour faire cesser les paiements de péréquation versés au Québec. Ces habitants déclarent : C’est assez!

Fini les paiements de péréquation pour les fanatiques ingrats comme Coderre. C’est comme si des parents enlevaient à leur adolescent irritable l’accès à la voiture familiale jusqu’à ce qu’il se comporte bien. Coupons les vivres aux libéraux cupides du Québec. Si Coderre ne veut rien savoir du pétrole, laissons-le faire. Accordons-lui ce souhait et mettons fin aux paiements qui lui sont versés.    

riendeplus-announcement.jpg

Un grand nombre de Montréalais ignorent combien d’argent ils reçoivent gratuitement de l’Ouest, parce que des politiciens rusés comme Coderre ne leur diront jamais cela. Coderre ne leur dira jamais la vérité, que c’est l’Ouest qui lui permet de faire ses folles dépenses. Pas plus qu’il ne dira aux Montréalais qu’il y a des risques à se mettre l’Ouest à dos et que s’il poursuit ses attaques, les paiements de péréquation pourraient cesser.

Les Québécois doivent savoir que Coderre est insouciant et qu’il y a des risques non seulement de miner l’unité nationale et l’économie de l’Ouest, mais aussi de tuer la poule aux œufs d’or du Québec. Selon vous, qui paie pour assurer des places économiques et subventionnées dans les garderies du Québec? Qui paie pour les universités à faibles frais de scolarité et les méga‑hôpitaux luxueux de la province? Pas de pétrole, ça signifie pas d’argent tiré du pétrole. Les électeurs québécois doivent savoir cela. Mais qui le leur dira? Denis Coderre? Justin Trudeau?

Nous faisons de la publicité dans les stations de radio de la Saskatchewan et de l’Alberta pour informer les électeurs des événements – et pour leur demander de nous aider à défrayer le coût de nos canaux d’annonces à Montréal. Question de rappeler aux Québécois qu’ils ont assez abusé de l’Ouest du pays. Nous menons aussi un sondage pour évaluer le soutien populaire à la cessation des paiements de péréquation versés aux libéraux du Québec.

Tous les Québécois ne sont pas dans le tort. De nombreux Québécois apprécient l’Ouest du pays, et des milliers d’entre eux travaillent dans les exploitations de sables bitumineux et de fracturation hydraulique en Alberta et en Saskatchewan. C’est la faute aux libéraux du Québec, comme Denis Coderre, et à son acolyte Justin Trudeau. C’est la faute de tous les habitants qui giflent les travailleurs canadiens du secteur pétrolier et gazier et qui puisent dans leur poche pour recouvrer les taxes.

Aujourd’hui, nous déclarons : C’est assez!

Signez notre pétition si vous êtes d’accord.

Faites un don pour nous aider à faire de la publicité et pour soutenir nos canaux d’annonces.

The Petition

Vous ne prendrez pas le pétrole de l’Alberta et de la Saskatchewan? D’accord. Alors, fini les paiements de péréquation liés au pétrole.

Will you sign?
Signing this petition automatically subscribes you to The Rebel, even if you have previously unsubscribed.