Les dirigeants de Bombardier doublent leurs salaires avec l'argent des contribuables.

Eric DuhaimeRebel Commentator

Pierre Beaudoin, Alain Bellemare, John Di Bert, David Coleal, Frederick Cromer et Laurent Troger, six membres de la haute direction de Bombardier, se sont octroyé en 2016 des augmentations de salaires indécentes et scandaleuses représentant en moyenne 48% de plus que l’année précédente, pour un montant total de 43 millions $.

Considérant que Bombardier est une compagnie qui a profité d’un financement public de plusieurs milliards de dollars;

Que la Caisse de Dépôt et placements du Québec y a investi 1.5 milliard $ US dans sa division transport en 2015;

Que le gouvernement du Québec y a investi 1 milliard $ US dans la CSeries en 2016;

Que le gouvernement fédéral y a investi 375.5 millions $ en février 2017;

Considérant que, malgré ces sommes appartenant aux contribuables canadiens et québécois, Bombardier a éliminé un total de 14500 emplois en 2015 et en 2016;

Considérant que quatre des six hauts dirigeants cités plus haut, soit Alain Bellemare, John Di Bert, David Coleal et Frederick Cromer, agissent comme lobbyistes auprès des gouvernements fédéral et provincial;

Considérant que la culture d’investissement public dans les entreprises privées prévalant au Québec est un terreau fertile à la corruption;

Que le Parti Libéral du Québec au pouvoir et Bombardier entretiennent des liens incestueux depuis de nombreuses années;

Que Daniel Johnson, ex-chef du PLQ et ancien Premier ministre du Québec siège au Conseil d’administration de Bombardier depuis 1999;

Que Daniel Johnson a été chargé par Philippe en 2014 de le conseiller dans la formation de son nouveau Conseil des ministres;

Considérant le mépris pour les contribuables affiché par Philippe Couillard, qui affirme que Bombardier est un fleuron du Québec inc. au moment de lui octroyer des faveurs de plusieurs milliards de $, mais qui affirme qu’elle est une compagnie privée quand elle verse des augmentations indécentes à ses dirigeants;

Sign the petition!

Nous, les contribuables canadiens et québécois soussignés, exigeons immédiatement le remboursement des sommes que se sont appropriées les hauts dirigeants de Bombardier à titres d’augmentations de salaires en 2016.

Will you sign?